Après la viande rôtie, voici les légumes ! Pas de surveillance, une simple alarme et vos légumes cuisent sans surveillance.

Allumer le four à 180°C et pendant ce temps couper vos légumes en morceaux (plus ils sont petits et plus court est le temps de cuisson) dans un saladier, y ajouter 2 à 3 c-à-soupe d’huile d’olive, ail, sel poivre et herbes de Provence (et tout ce qui vous plaira). Mélanger le tout et disposer dans le lèche frites (si vous ne mélangez pas à mi-cuisson, placer un papier cuisson au fond du plat). Laisser cuire 20 min et c’est prêt.

Vous pouvez préparer ainsi une ratatouille de manière très rapide !


Cuisine du quotidien : le rôti !

Rédigé par Magalie Aucun commentaire
Viandes rôties

Encore un plat qui ne vous demande que 10 min de préparation ! Le reste du travail est fait par votre four.

Placer un rôti dans un plat allant au four, arroser d’huile d’olive, ajouter un oignon émincé au fond du plat et un bouillon (et/ou du vin blanc) ; assaisonner (sel, poivre, thym et laurier). Programmer le temps de cuisson requis selon la viande (penser à retourner le rôti à mi-programme), et c’est prêt !
Vous pouvez inciser la viande pour y glisser de l’ail, recouvrir de moutarde ou saupoudrer d’épices selon vos goûts. Pour les viandes qui cuisent plus longtemps placer des pommes de terre coupées en morceaux (temps de cuisson requis = 35-40 min), ainsi cuitent dans votre sauce mélangée au jus de viande … elles sont délicieuses !

Temps de cuisson pour ½ kg  : compter 20 à 30 min, (180°C/200°C) pour le veau, la dinde et le porc ; 12-15 min (220°C) pour le bœuf. Et le pour grand gagnant des rôtis, le poulet, compter 25 min (180°C/200°C).

Les viandes rôties se dégustent dès leur sortie du four mais également froides, idéal pour les organisations plus serrées !


L’œuf poché a ses secrets … que je vous partage : faire frémir de l’eau dans une petite casserole (de toutes petites bulles suffisent), y ajouter ½ tasse à café de vinaigre blanc. Mettre l’œuf frais dans sa coquille dans l’eau pendant 10 secondes, le ressortir et le casser délicatement dans la casserole. Laisser cuire au moins 3 minutes. Il peut être consommé tout de suite, ou s’il est servi un peu plus tard, le mettre dans un bol d’eau froide à sa sortie de la casserole pour stopper sa cuisson.

Les quenelles : il s’agit d’un mélange 50/50 de lentilles corail et de boulgour (leur durée de cuisson est inférieure à 10 min) avec un petit peu de crème fraiche. La quenelle se forme simplement avec 2 grandes cuillères.

Le tout peut être posé sur un lit de légumes, ici ce sont des courgettes.


Une improvisation qui a fait son effet !

J’ai toujours des poireaux coupés en morceaux dans mon congélateur, je les jette dans la sauteuse et ma fondue de poireau cuit tranquillement. Pendant ce temps je prépare une sauce béchamel légère dans laquelle je saupoudre des épices (gingembre et mélange pour couscous remplacent la classique muscade) ; quand les poireaux sont cuits j’y ajoute un talon de jambon blanc coupé en petits morceaux grâce au robot mixeur. Je lie le tout avec la béchamel.

J’ai testé la fajitas maison, assez simple mais qui demande un peu de temps ; alors dans le même esprit 2 cuillères de polenta peuvent accompagner cette préparation ou même du boulgour.

Classé dans : Non classé
Mots clés : aucun

Hacher une belle échalotte et la faire revenir dans une c-à-soupe d’huile d’olive, déglacer au vin blanc ou rouge ou avec un peu de bouillon (selon ce que la sauce accompagne) puis ajouter une demie c-à-café de fécule de maïs. Mélanger et ajouter un filet de crème liquide.

La sauce se congèle très bien, dans ce cas ne mettez la crème liquide que lorsque la sauce est décongelée et réchauffée.

Elle accompagne aussi bien une viande grillée, un légume ou un féculent.

Mots clés : Gourmand Simple Rapide